Les caractéristiques des vélos en fonction des disciplines

Étant donné la grande multiplicité des disciplines utilisant le VTT, ce dernier a besoin de caractéristiques s’adaptant aux conditions de chaque pratique. Il est en effet évident qu’un VTT utilisé pour des figures acrobatiques ne sera pas identique à celui utilisé pour des courses. Voici donc les principales différences entre les vélos selon leur usage.

VTT de descente

Pour pratiquer la descente, les participants doivent utiliser un VTT assez lourd, avec des freins puissants permettant de s’adapter au terrain, des suspensions à grand débattement ainsi qu’une géométrie ramassée à grand angle de chasse. Le tout rend ce vélo unique et spécialement adapté à cette pratique.

VTT de four-cross

four-crossLe four-cross va demander une très grande maniabilité du vélo, on parle même de nervosité du VTT. Il s’agira en effet de pouvoir le manier de la meilleure façon possible pour prendre au mieux les obstacles de la course. Le cadre du vélo aura ainsi un aspect ramassé et le pédalier sera relativement bas. De par la nature même de ce sport très éprouvant pour le matériel, il faudra disposer d’un vélo de très bonne qualité, fiable et résistant.

VTT de trial

Les VTT pour pratiquer le trial sont équipés de roues de 26 pouces de diamètres. Ils ont également une absence de suspension et bien souvent de selle. Le but étant d’avoir un vélo maniable qui adhère le mieux possible au sol.

VTT de dirt

L’élément important pour réaliser du dirt est la robustesse du vélo. Étant donné les sauts parfois importants qui sont réalisés dans cette discipline, le vélo doit être capable de résister aux chocs. Là encore, il est également important d’avoir une grande maniabilité.

VTT d’enduro

Les caractéristiques spécifiques de l’enduro amènent à utiliser un VTT tout suspendu. Le vélo doit en effet permettre de descendre la piste le plus rapidement possible tout en donnant en même temps la possibilité de monter facilement les côtes lorsqu’il y en a.