Les différentes disciplines spotives en VTT

Le VTT, vélo tout terrain, permet une grande polyvalence d’usage. Ses caractéristiques donnent en effet la possibilité de s’adonner à différentes disciplines sportives, certaines étant parfois très physiques et strictes quant au matériel à utiliser. Les sports utilisant un VTT se réalisent souvent dans les milieux montagneux. Cet environnement est en effet propice aux courses dont le tracé et l’état accidenté des pistes offrent aux participants l’occasion de montrer leur dextérité. Mais le VTT, ce n’est pas que de la course, voici donc une liste des pratiques les plus courantes appréciées par les cyclistes utilisant un VTT :

  • Le dirt est un sport qui consiste à réaliser des sauts et des figures acrobatiques à l’aide de bosses ou tremplins généralement artificiellement créés avec de la terre. Les participants, une fois dans les airs, réalisent de nombreuses figures différentes. Le principe est donc d’associer la capacité à s’envoler dans les airs avec la maîtrise des figures à réaliser. Il existe une variante de ce sport nommée slopestyle, les sauts y étant normalement plus importants.
  • TrialsLe trial est une pratique sportive dont le but est de franchir différents obstacles, aussi biens naturels qu’artificiels, en ayant uniquement les pneus en contact avec le sol. Concrètement, le participant ne doit pas toucher le sol avec son corps.
  • Le four-cross est une course entre quatre participants sur une piste jalonnée d’obstacles. Ces courses durent souvent moins d’une minute et permettent de mettre en avant de manière spectaculaire l’habileté des cyclistes sur de courts laps de temps.
  • L’enduro se pratique typiquement en montagne puisqu’il s’agit de descendre des pistes tout en y associant des éléments de la randonnée. Les VTT utilisés doivent être à la fois confortables et polyvalents.
  • La descente est une pratique très prisée qui consiste, comme son nom l’indique, à descendre des pistes spécialement aménagées pour les coureurs. Les participants s’élancent chacun à leur tour, leur but étant de faire le meilleur temps possible. Pour répondre aux besoins de cette discipline, les courses se font en moyenne montagne ou en stations de montagne.